vendredi 29 janvier 2010

Première victoire.



Après des heures d'écorcage


Des dizaines de petits trous et des noeuds à ne plus savoir qu'en faire



Voilà enfin le premier mur bâti. Il m'a fallu bien du temps pour arriver à ce résultat et je suis très satisfait d'avoir enfin quelque chose de cohérent sous les yeux.

A partir de maintenant, le travail devrait s'accélérer, je devrais finir les deux autres murs bien plus rapidement.

Mais avant cela il va me falloir retourner dans les bois, car le bois me manque.

Merci Leïla d'être venu m'aider !

Technique:

J'ai finalement abandonné pour cette fois l'idée de fendre les bois dans la longueur, l'opération étant trop difficile pour être improvisée. Je n'en oublie pas moins l'idée, je remet juste cela à plus tard.

J'ai donc utilisé des perches entières que j'ai percé à la perceuse électrique, trahissant ainsi mon projet de ne pas utiliser d'autre énergie que la mienne et celle de ceux qui veulent bien m'aider.

J'ai utilisé de la simple ficelle pour faire les noeuds. Je l'ai passée à travers les deux trous et j'ai noué chaque bout ensemble, en les passant systématiquement par le bas de l'intersection.

Le résultat est correct, même s'il pourrait être plus stable. Il est possible de plier et de déplier le mur en accordéon et donc de réduire la taille du mur.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire